Isolation thermique par l’extérieur : principe, avantages et inconvénients, prix et choix d’isolant

L’isolation des murs d’une maison est très importante, surtout dans le cadre d’une rénovation énergétique. Il peut s’agir d’une isolation intérieure ou extérieure. La technique d’isolation thermique extérieure consiste à recouvrir les murs externes de matériaux isolants. Cette technique est celle qui permet d’améliorer considérablement le confort thermique d’un domicile.

Principe de l’isolation thermique par l’extérieur

Une isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper les murs de l’extérieur d’un domicile par des matériaux isolants. Cette technique d’isolation est d’ailleurs désignée par l’expression “Mur manteau”. L’isolation de murs par l’extérieur est une technique très plébiscitée dans l’optique de la rénovation énergétique.

Elle est plébiscitée et mise en avant par des entreprises comme SAS MARRAUD – Montendre pour diverses raisons. Voici quelques unes de ces raisons :

  •   Les travaux sont plus simples et moins contraignants même s’ils restent importants : il faut dégager toutes les parois extérieures de la maison afin d’appliquer l’isolant. Les gouttières , plantes grimpantes, volets et objets accolés sont donc enlevés.
  •   Il n’y a pas besoin de sortir les occupants de la maison comme c’est souvent le cas quand il s’agit d’une isolation par l’intérieur.
  •   Il est nécessaire d’effectuer un ravalement de façade au même moment que la pose de l’isolant par l’extérieur. Cette méthode permet de refaire l’enduit de façade et de combiner deux travaux à savoir : les travaux d’isolation et le ravalement extérieur.
  •   L’isolation thermique par l’extérieur permet de supprimer les ponts thermiques et prioritairement ceux qui se présentent à la jonction de deux surfaces (mur et sol ou mur et toit).
  •   L’isolation thermique par l’extérieur donne droit à des aides financières.

Il faut quand même préciser que l’isolation des murs par l’extérieur n’est pas uniquement réservée aux cas de rénovation. Elle peut aussi être utile dans les cas de construction.

Avantages et inconvénients

Une isolation thermique extérieure présente plusieurs avantages mais aussi quelques inconvénients qui n’enlèvent rien à son utilité.

Avantages

En principe, l’isolation thermique extérieure fait suite à une isolation thermique intérieure déjà existante. Dans des logements n’étant pas encore isolés, il est recommandé de débuter tous les travaux d’isolation par l’intérieur  avant d’aller à l’extérieur.

Cela permet donc de créer une première barrière contre les déperditions thermiques avant que l’isolation extérieure vienne la renforcer. Les avantages de l’isolation thermique sont :

  •   Amélioration de l’étanchéité du bâtiment et la réduction des passages d’air entre l’intérieur et l’extérieur ;
  •   Renforcement de l’inertie thermique des murs intérieurs (leur capacité à accumuler et à restituer la fraîcheur et la chaleur dans les pièces) ;
  •   Réduction des besoins en chauffage et en refroidissement ce qui permet de réduire les factures d’énergie ;
  •   La réduction des risques de condensation et des moisissures dues à l’humidité des murs ;
  •   Augmentation de l’isolation acoustique.

Inconvénients

Toute technique ou méthode présente nécessairement des avantages et inconvénients. Ceux-ci permettent de maîtriser les tenants et aboutissants de cette technique ou méthode. Les inconvénients de l’isolation thermique extérieure ne sont pas négligeables :

  •   Le coût des travaux est important ;
  •   Incompatible avec tous les bâtiments ou logements ;
  •   Toutes les couleurs d’enduits ne sont pas tolérées ;
  •   La toiture nécessite un remaniement ;
  •   Les fenêtres avec volets battants doivent être remplacés ;
  •   La luminosité intérieure est souvent abaissée.

Prix et choix d’isolant

Prix

Une isolation thermique extérieure revient très souvent plus ou moins cher en raison de sa qualité. Son prix n’est peut-être pas abordable pour les personnes ayant un faible budget mais il reste quand même accessible. Généralement, le coût est compris entre 50 et 90€ par m2 avec les frais de fourniture et de pose d’isolant.

Une fourchette de dépenses moyennes située entre 83 et 110€ HT doit être prise en compte.

Le choix d’isolant

Le choix d’isolant est souvent effectué en fonction de l’architecture du bâtiment. Deux critères doivent cependant être prises en compte : la conductivité thermique lambda et la résistance thermique. Il est important de vérifier les données de ces critères sur les matériaux présentés. Il faudra choisir celui qui offre une garantie de fonctionnement plus élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*