Les 3 étapes pour ouvrir un garage automobile

Si vous projetez d’ouvrir un garage automobile et que vous vous posiez des questions concernant les qualifications requises pour y arriver, sachez qu’il est tout à fait possible d’y arriver sans diplôme. Pour cela, il existe deux moyens : posséder un diplôme de mécanicien automobile (CAP mécanique, Bac pro mécanique ou encore un B.T.S mécanique.) ou avoir 3 ans d’expérience en tant que mécanicien automobile. Cette dernière option vous permettra d’ouvrir un garage grâce aux connaissances que vous avez acquises sur le terrain, ce qui est un énorme avantage. Néanmoins, que ce soit l’un ou l’autre, voici les 3 étapes à suivre pour mener à bien votre projet.

Etape n°1 : effectuez une étude de terrain et élaborez un business plan

Comme tous les projets d’entrepreunariat, élaborer un business plan est la base. Celle-ci va vous permettre de faire le point sur la faisabilité de votre projet et de vous assurer de sa viabilité.

Rédiger un business plan est un passage non négligeable pour la création de votre garage. Vous allez devoir étudier le marché en vous posant les bonnes questions :

  •  Est-ce qu’il existe déjà d’autres garages dans les environs ?
  •  Sont-ils nombreux ?
  • Quelles sont les offres pour un garage ?
  • Quels sont les prix pratiquer ?

À noter que certains garages diversifient leurs offres afin de fidéliser leur clientèle. Vous pouvez, par exemple, proposer des ateliers de réparation mécanique ou même développer une activité de pompiste.

Etape n°2 : choisissez votre structure juridique

L’une des plus importantes étapes dans la création d’une entreprise est le choix de votre structure juridique.

Avant de faire votre choix, il est primordial d’effectuer une comparaison au niveau des différents statuts, selon vos besoins ainsi que le type de management que vous souhaitez installer. Voulez-vous ouvrir un garage en autoentrepreneur ou préférez-vous passer par la création d’une société ?

Cependant, gardez bien en tête que chaque statut offre son lot d’avantages et d’inconvénients. Entre avoir le statut d’auto-entrepreneur et commencer votre activité rapidement à moindre frais, sans protection légale de votre patrimoine personnel et le statut de structure indépendante protégeant directement l’ensemble de votre patrimoine avec plus de paperasses, la question n’est pas à prendre à la légère. Toutefois, il est de notoriété publique que la plupart des mécaniciens automobiles comme LE GARAGE RENAULT à Bordeaux optent pour un statut SARL afin de cumuler le maximum de bénéfices administratifs et monétaires.

Etape n°3 : choisissez votre local et achetez vos équipements

La troisième étape consiste à trouver un local pour exercer votre activité.

Celui-ci doit vous permettre d‘accueillir les éléments nécessaires à l’exercice de votre métier de mécanicien automobile ainsi que d’accueillir vos clients. C’est donc un investissement important.

Selon votre budget, vous aurez 2 choix :

  • Louer ;
  • Acheter.

Généralement, les start-up commencent par louer des locaux pour ensuite finir par en acquérir lorsque les affaires seront florissantes.

En ce qui concerne l’achat du matériel (pièces mécaniques, huile de moteur, pneus…). Il est nécessaire de les acheter et de les mettre en évidence dans un beau présentoir.

NB :
En tant que garage automobile, vous devez également fixer une offre de services à proposer à vos clients. Par exemple :

  •  Contrôle technique ;
  •  Vidange ;
  • Lavage automobile ;
  • Vente de véhicule.

Il est à noter que si la vente de véhicules vous intéresse et que vous souhaitez vous spécialiser dans ce domaine, c’est tout à fait envisageable. En effet, en tant que professionnel, vous pouvez devenir mandataire automobile ou créer un garage d’achat vente de voitures. Le meilleur moyen d’y arriver est de collaborer avec les grandes marques de ce domaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*