Plafond climatique : fonctionnement, avantages et inconvénients

Le confort thermique est primordial pour une maison. Dans un grand bâtiment, en particulier lorsqu’il est occupé par de nombreuses personnes, le choix du chauffage est particulièrement délicat. L’idéal serait d’opter pour une installation qui procure à la fois un chauffage économique et un confort thermique. Le plafond climatique représente, dans ce cas, la meilleure solution. Ce dispositif permet en effet de chauffer un espace, sans avoir recours à un mouvement d’air. Qu’est-ce que le plafond climatique ? Zoom sur cette méthode de chauffage et son fonctionnement dans cet article.

Plafond climatique, de quoi s’agit-il ?

Le plafond climatique est un plafond équipé d’un réseau d’eau chaude ou froide afin de réguler la température d’une pièce d’un bâtiment. En général, il s’agit d’un plafond métallique et d’un système de diffusion de chaleur par rayonnement. Cette solution de chauffage permet de créer une température ambiante agréable, grâce à un mode de diffusion homogène de la chaleur.

Comment fonctionne le plafond climatique ?

Pour chauffer la pièce, le plafond climatique utilise un dispositif similaire aux planchers chauffants, mais à forte inertie. Dans ce cas, une pompe à chaleur capte les calories contenues dans l’air extérieur et les utilise pour produire de l’eau chauffée. Celle-ci circule ensuite dans un réseau de tuyaux qui parcourent la totalité de la surface du plafond. Au fur et à mesure que l’eau chaude circule dans les tuyaux, sa chaleur est récupérée par des dalles isolantes diffuseurs et ainsi diffusée progressivement dans la pièce. Une fois que l’eau ait refroidi, elle revient dans la pompe à chaleur pour y être réchauffée.

L’isolant posé sur le dispositif permet d’éviter la déperdition de la chaleur vers le haut. Le tout est ensuite enveloppé dans des plaques de plâtre pour cacher le réseau.

Quelles sont les raisons d’opter pour le plafond climatique ?

Si le choix d’un dispositif de chauffage est facile pour une maison individuelle, il est plus contraignant pour les grands bâtiments. Dans ce cas, le plafond climatique représente une solution de chauffage intéressante sur de nombreux points :

Une solution de chauffage économique et performante

Le plafond climatique est habituellement alimenté par une pompe à chaleur air-air, qui peut fonctionner à basse ou à très basse température. Ce système est ainsi économique. De plus, il peut être combiné à d’autres sources d’énergies renouvelables.

De même, la plaque isolante installée sur le plafond accroît l’efficacité du chauffage. Elle permet ainsi de réduire les coûts de fonctionnement. Par ailleurs, le plafond climatique n’a besoin que peu de maintenance.

Un fonctionnement garantissant un confort optimal

Étant donné que le chauffage se fait par rayonnement, le fonctionnement du plafond climatique est très apprécié, car il ne nécessite pas un brassage de l’air ambiant dans la pièce et ne cause pas de déplacement de poussières.

Par ailleurs, le plafond climatique fonctionne dans le silence total. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est privilégié dans les lieux de travail.

Une installation esthétique

L’esthétique du plafond climatique figure également parmi ses principaux atouts. En effet, les plaques de plâtre utilisées pour ce type de plafond permettent de recouvrir le réseau de tuyaux et d’obtenir un résultat esthétique. De même, outre le plâtre, il est possible d’opter pour d’autres revêtements. De plus, installer un plafond climatique est toujours possible, qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’un projet de rénovation.

Quels sont les points à considérer avant d’opter pour le plafond climatique ?

Bien que cette solution de chauffage présente de nombreux avantages, son installation reste coûteuse en raison de sa complexité. Elle doit être effectuée par un professionnel afin de garantir une bonne répartition de la chaleur sur toute la surface du plafond et d’éviter une surchauffe.

La mise en place, de ce système de chauffage requiert également une configuration particulière : une hauteur sous plafond de 2.40m à laquelle il faudra enlever 10 cm pour la pose des différents éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*