5 astuces pour faire durer plus longtemps la batterie d’un chariot élévateur

Le prix des carburants ne cessent d’augmenter et les problèmes de l’environnement poussent les propriétaires de chariot élévateur à opter pour le mode de propulsion électrique. Pour s’assurer que la production dans une entreprise soit autonome, la batterie de ce matériel se doit d’être en bon état pour une durée de vie plus longue. Pour garantir cette autonomie de batterie, il y a des gestes à suivre pour l’entretien de votre batterie chariot élévateur. Focus dans cet article.

Les différents types de batteries de chariot élévateur

Comme dans tous les appareils électroniques, on a tendance à combler la charge d’une batterie, même s’ils sont à moitié de leur niveau de batterie. À titre d’information, la durée de vie d’une batterie est impactée par le nombre de cycles de recharge. Il faut connaître les différentes batteries de chariots élévateurs pour comprendre leur fonctionnement.

  • La batterie de démarrage qui est adaptée au chariot gaz, GPL ou diesel. Comme son nom l’indique, elle sert à allumer le moteur thermique du chariot. Toutefois, il faut vérifier régulièrement ce dispositif ainsi que le niveau d’électrolyte. Si nécessaire, ajoutez de l’eau déminéralisée.
  • La batterie de traction qui permet de donner de l’énergie au chariot élévateur pendant plusieurs heures. De plus, on l’utilise également comme contrepoids.

Les astuces pour faire durer la batterie d’un chariot élévateur

Utiliser le chariot selon les horaires de travail

On tient à préciser que la batterie ne doit pas être à plat durant son utilisation. L’organisation des horaires de travail permet d’éviter que les caristes ne rechargent la batterie lorsque le niveau de la batterie est au plus bas. À titre d’information, la batterie d’un chariot élévateur ne doit être chargée plus d’une fois par jour.

Vérifier régulièrement le niveau de la batterie pour qu’il ne descende pas au-dessous de 20 %

La vérification du niveau de batterie doit être automatique à chaque utilisation. Si cette dernière se décharge, cela peut l’endommager. La température des composants électriques peut augmenter sans que vous vous en rendiez compte. Conséquence de cela, le moteur peut se détériorer et les différents composants vont griller. De plus, une batterie déchargée ne permet pas au chariot élévateur de fonctionner au mieux de ses capacités. Néanmoins, l’appareil vous signale s’il a besoin d’être rechargé.

Vérifier les niveaux d’eau

L’eau est un élément obligatoire dans le bon fonctionnement et la durée de vie de votre batterie. Pendant les cycles de charge, la température de l’eau est en constante augmentation et se fractionne en deux gaz. En effet, en contact des plaques négatives, de l’hydrogène est libéré, tandis que pour les plaques positives, c’est de l’oxygène qui est libéré. Le niveau de l’eau permet d’éviter que ces plaques ne soient pas exposées à l’air. C’est pourquoi il faut toujours ajouter de l’eau déminéralisée dans vos batteries.

Ne pas trop utiliser la charge rapide

Les recharges rapides permettent de réduire le temps d’immobilisation de l’appareil de 10 %. Cependant, une charge rapide sur tout type de batterie dégage beaucoup de chaleur. Cela impacte la durée de vie d’une batterie. Un fabricant de chariot élévateur saura vous conseiller sur le mode de fonctionnement de cet appareil et son entretien. D’ailleurs, c’est ce dont nous allons parler juste après.

Bien assurer l’entretien

Une des causes de la panne fréquente des batteries de ce type est la sulfatation. Il s’agit d’un processus qui réagit lorsque les cristaux sulfurés entre en contact avec les plaques en plomb et couvrent ces dernières d’une pellicule blanche. La batterie devient difficile à recharger et tient mal la charge. Il est donc essentiel d’effectuer un entretien afin d’assurer la longévité de la batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*