Agrandissement de maison : les erreurs à éviter

L’agrandissement de maison est une alternative parfaite pour créer des pièces supplémentaires. Si vous avez envie d’avoir plus d’espace, nul besoin de vous lancer dans des travaux onéreux. Pour vous éviter les maladresses des débutants, voici un listing des 9 erreurs à éviter lors d’un agrandissement de logement.

Erreur n°1 : mal choisir sa solution d’agrandissement

Lors d’un projet d’agrandissement de maison, il est impératif de se poser les bonnes questions :

  • Quelles sont vos attentes ?
  • Quels sont vos besoins ?
  • De combien est votre budget ?
  • De quelle taille seront les pièces ?
  • Plusieurs pièces ou une seule ?
  • Pour quelle utilisation ?
  • Quelle pièce est prioritaire ?

Étant donné que plusieurs possibilités d’extension de maison s’offrent à vous, optez toujours pour celle qui répond au mieux à vos attentes. Une extension simple, une surélévation ou l’installation d’une véranda, le choix est vôtre. Un conseil, l’extension classique est recommandée lorsque vous êtes en possession d’une grande surface au sol, la surélévation quand celle-ci est limitée et la véranda quand vous souhaitez simplement une pièce de plus. En cas de besoin, l’entreprise 2BO-IMMO à Agen reste à votre disposition.

Erreur n°2 : ne pas penser en globalité

Pour qu’une extension de maison soit une réussite, prenez en compte chaque détail de votre projet. L’objectif est de pouvoir obtenir une vision globale sur la faisabilité ou non de celui-ci. Si des doutes subsistent, il est préférable de vous référer à l’expertise d’un professionnel, afin de trouver une autre alternative.

Erreur n°3 : oublier de demander un permis de construction

Un permis de construction est obligatoire pour des travaux de construction et/ou de rénovation. Pour en acquérir une, déposez une déclaration préalable de travaux auprès de votre commune. Généralement, ce type de document est délivré en 48 h (jour ouvré). Vous ne pouvez débuter vos travaux avant son obtention, sous risque d’une démolition par la suite ou d’une amende salée.

Erreur n°4 : faire abstraction de votre voisinage

Avant de vous lancer dans ce projet, communiquez en amont avec votre voisinage. Informez-les des travaux d’agrandissement à venir afin d’éviter des conflits relationnels.

Erreur n°5 : négliger l’étude du terrain

Souvent sous- estimée par de nombreux particuliers, une étude minutieuse du terrain est pourtant vitale. Non seulement, elle assure la viabilité de votre projet d’agrandissement, mais également la durabilité du bâtiment dans le temps.

Erreur n°6 : omettre les codes esthétiques du PLU

Tous types d’extension répondent à des codes esthétiques inscrits dans le PLU. Dans la majorité des communes, ils concernent surtout la façade extérieure (sa couleur, son design, etc.). De ce fait, n’omettez pas de vous renseigner sur le sujet avant de démarrer les travaux.

Erreur n°7 : mal choisir vos matériaux de construction

Plusieurs matériaux sont disponibles sur le marché :

  • Le béton ;
  • Le parpaing ;
  • L’aluminium ;
  • Le vitrage ;
  • Le fer forgé, etc.

Si vous êtes de ceux qui participent activement à la sauvegarde de mère nature, voici le top 5 des matériaux écologiques :

  • Le bois ;
  • La paille ;
  • Le chanvre ;
  • La terre crue ;
  • La brique.

Erreur n°8 : ne pas faire appel à un professionnel

Agrandir un espace de vie n’est pas un projet à prendre à la légère. Que vous soyez un bon bricoleur, ne vous exclut pas de commettre des erreurs (parfois mortels). Pour une finition de qualité et un logement résistant, confiez la réalisation des travaux à un professionnel.

Erreur n°9 : sous-estimer le budget initial

Les travaux d’agrandissement d’une maison sont coûteux. Prévoyez-donc un budget un peu plus élevé que le devis initial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*