Connaissez-vous la blépharoplastie ?

En entendant le mot blépharoplastie, beaucoup de gens ne peuvent pas l’associer à quoi que ce soit de spécifique. Bien sûr, ce n’est pas forcément le cas si le monde de la chirurgie plastique vous est familier ou si vous êtes curieux et faites des recherches sur les alternatives possibles dans le domaine de la chirurgie esthétique.

Si vous faites partie de ces personnes qui ne connaissent pas encore le terme, cet article vous invite à découvrir tout ce que vous devez savoir sur la blépharoplastie.

Qu’est-ce que la blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une chirurgie esthétique qui vise à corriger l’excès de peau au niveau des paupières. Il vise principalement à traiter les poches générées dans la partie inférieure des yeux et la chute naturelle générée dans les tissus qui entourent l’œil.

En général, ces problèmes ont une origine génétique, où le passage du temps et la force de gravité agissent sur le visage, générant un aspect inesthétique et vieilli qui met de nombreuses personnes mal à l’aise.

En quoi consiste l’opération de blépharoplastie ?

La chirurgie des paupières est une procédure simple qui donnera des résultats satisfaisants en peu de temps. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale et dure environ 1 à 2 heures.

Pour corriger les problèmes esthétiques dans cette zone, des incisions sont pratiquées dans les plis naturels de la peau, permettant de retirer facilement l’excès de tissu. Grâce à cela, les chirurgiens peuvent agir confortablement et éviter de laisser des traces sur le visage des patients.

Dans le cas des poches vraiment gênantes, la procédure se concentrera sur l’élimination des excès de graisse. Dans ce cas, les incisions à la surface de la peau ne seront pas nécessaires, car les meilleurs résultats sont obtenus par voie transconjonctivale.

Le chirurgien atteindra la membrane conjonctivale et fera une incision pour enlever l’excès de graisse. Cette procédure ne laisse aucune marque visible sur le patient.

Quelle est la durée de la période postopératoire d’une blépharoplastie ?

Après la chirurgie, les patients doivent rester sous observation médicale pendant 1 ou 2 jours. Passé ce délai, ils pourront rentrer chez eux et entamer leur processus de rétablissement.

L’inconfort causé par la blépharoplastie est caractérisé par une inflammation et une douleur dans la zone d’intervention. Cependant, ces symptômes sont généralement atténués par des antalgiques et des anti-inflammatoires prescrits par le chirurgien en charge.

Le patient pourra reprendre ses activités normales après environ 4 jours de repos, obtenant l’apparence définitive à partir de la deuxième semaine.

Les avantages de la blépharoplastie

La blépharoplastie est une intervention assez simple avec des résultats très satisfaisants pour les personnes qui la subissent. En effet, il résout à la fois les besoins esthétiques et fonctionnels des yeux, en présentant une série d’avantages qui méritent d’être pris en compte.

    • Suppression des poches : La principale préoccupation des personnes qui subissent une blépharoplastie est que leur visage a perdu la vigueur et l’attractivité qu’il avait auparavant. L’apparence des poches donne un aspect vieilli qui diminue l’estime de soi et affecte la qualité de vie des gens. Grâce à la blépharoplastie, il est possible d’éliminer complètement ces poches, de redonner aux patients confiance en eux et de leur donner l’apparence qu’ils souhaitent tant avoir.
    • Amélioration du champ de vision : L’un des aspects qui ressort le plus de la blépharoplastie est qu’elle améliore la capacité visuelle. Ne vous y trompez pas, les problèmes de vision que vous pourriez avoir ne seront pas résolus avec cette opération, mais vous remarquerez une amélioration du champ de perception de vos yeux. En effet, la flaccidité subie par la paupière supérieure peut finir par recouvrir une partie de l’œil, une situation qui réduit le champ de vision des patients. En enlevant l’excès de peau, ce problème disparaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*