Débutant en art topiaire : nos conseils pour le réussir

Passionnés de jardinage, vous souhaitez apprendre l’art topiaire ? Suivez nos conseils et astuces pour réussir votre projet : apprenez les bases de l’art topiaire, munissez-vous du matériel adéquat, informez-vous sur les végétaux qui se prêtent le mieux à cette discipline et faites-vous accompagner par un professionnel dans le domaine. Tous ces points seront plus détaillés dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’un art topiaire ?

L’art topiaire est une discipline renommée, apparue près de 2 000 ans dans la Rome Antique. Il est l’équivalent d’une sculpture végétale. Il s’agit notamment d’une technique de taille artistique d’arbres et d’arbustes de jardin. Celle-ci est réalisée pour un but décoratif, voire esthétique et ornemental. Elle permet de créer des massifs, des haies et des formes diversifiées : géométriques (spirale, cône, cube, etc.) ou figuratives (animaux, personnages, objets et autres). Les végétaux taillés sont généralement en perpétuel mouvement et continuent à pousser. Ainsi, on peut dire que l’art topiaire est un « art évolutif ».

Quelles sont les bases à connaître pour pratiquer l’art topiaire ?

Pour réussir dans l’art topiaire, il faut avoir de la patience et la main verte dans le monde du jardinage. Les techniques employées nécessitent également de la bonne précision pour former un agréable paysage avec les formes souhaitées. Il est aussi indispensable de connaître le meilleur moment pour tailler les arbres. En effet, les périodes propices à la taille d’arbres sont entre mars et octobre. Quant aux périodes de gelée hivernale et aux jours où le soleil frappe fort, elles sont à proscrire.

Pour les formes, il faut débuter par les plus simples, c’est-à-dire les formes géométriques : sphères, boule, plateaux, spirales, cube, cône, etc. Il est aussi primordial de savoir que la taille commence toujours par le haut vers le bas.

Quel est le matériel adapté à la réalisation de l’art topiaire ?

Avant de commencer les travaux, munissez-vous du matériel nécessaire comme :

  • Les ciseaux à gazon ou bonsaï.
  • Le sécateur qui est très utile pour la taille des plantes se trouvant dans les endroits inaccessibles à la cisaille.
  • La cisaille manuelle aux lames courtes ou auto-affûtantes et équipée de poignets antidérapantes pour la taille précise et minutieuse. Il faut également choisir des modèles aux lames ondulées spécifiques à la taille des buis.
  • La taille-haie électrique : sa manipulation nécessite de la prudence et beaucoup d’attention du fait qu’elle peut rapidement occasionner des trous. Cet outil est à éviter pour la taille de buis vu qu’il peut causer le brunissement des feuilles en les hachant.

Quels végétaux se prêtent bien à l’art topiaire ?

Il existe une multitude de végétaux qui s’adaptent à l’art topiaire. Il faut cependant que l’arbre ou l’arbuste sélectionné peut supporter des tailles répétées et possède :

  • des feuilles de petite taille ;
  • un feuillage dense et persistant ;
  • un port ramifié et compact.

Les plus prisés sont :

  • le buis ou Buxus sempervirens ;
  • l’if ;
  • le chèvrefeuille arbustif ;
  • le laurier ;
  • la charmille ;
  • le troène ;
  • le thuya ;
  • le lierre ;
  • l’olivier ;
  • le cyprès d’Italie…

Comment faire de l’art topiaire ?

Pour un débutant en art topiaire, faites-vous accompagner par un paysagiste qualifié. Il est le mieux placé pour vous conseiller et vous guider durant les travaux.

Mais avant tout, réalisez un gabarit de la forme que vous souhaitez faire. Placez-le sur votre végétal et encadrez-le bien. Commencez à tailler par le haut en allant vers le bas. Continuez au fur et à mesure que vous arrivez à la fin. Lorsque c’est fait, enlevez le gabarit et jugez la forme du rendu final.

Conseil : N’oubliez pas d’entretenir votre arbuste taillé pour maintenir sa forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*