Faire face à une personne inconsciente : les bons gestes

Secourir une personne inconsciente dans la rue, à l’école, au bureau, ou dans divers lieux publics fait partie des situations auxquelles nous devrions réagir dans l’immédiat et avec les bons gestes. D’une manière générale, une personne est dite inconsciente lorsque celle-ci n’ouvre pas les yeux à la demande, ne réagit pas sous l’effet d’un pincement de la peau, ou encore ne répond pas aux questions. Dans tous les cas, il est primordial de l’aider sous peine d’être puni par la loi pour non-assistance d’une personne en danger et plusieurs actions peuvent être mises en œuvre pour lui porter secours. Effectivement, la victime devra toujours être transportée dans un espace médical ou, dans des cas plus graves, à l’hôpital afin de recevoir des soins adaptés. De nos jours, plusieurs entreprises comme AMBULANCE SÉRIGNACAISES proposent des services de transport de malades pour assurer leur sécurité en route. Ci-dessous donc, retrouvez avec nous les bons gestes pour aider une personne inconsciente en attendant les secours. Tenez-vous prêt, c’est parti !

01. Vérifiez que la victime ne réagit pas

Face à une personne inconsciente, la première chose à faire est de vérifier si elle réagit encore ou non. Pour ce faire, il vous suffit de poser des questions clés comme lui demander son nom, si elle vous entend, etc. À défaut d’une réponse, pincez légèrement sa peau d’une manière à ce qu’elle ressente la stimulation. Si là encore elle ne réagit pas, la personne est bel et bien inconsciente et il vous faut passer à la deuxième étape.

02. Libérez les voies aériennes supérieures

Si la personne est inconsciente, il est important de dégager les voies aériennes supérieures, car le relâchement des muscles les obstrue. Pour cela, commencez par basculer la tête de la victime en arrière en soulevant bien son menton. Puis, desserrez si possible son col, sa cravate et sa ceinture. Enfin, positionnez l’extrémité des doigts de votre autre main sous le bout du menton de la victime et soulevez celui-ci pour décoller sa langue du fond de sa gorge et dégager ainsi les voies aériennes.

03. Vérifiez que la victime respire

Après avoir dégagé les voies aériennes, vérifiez si la victime respire. Pour ce faire, mettez votre main sur la bouche de la victime ou au-dessus de ses narines pour essayer de sentir un souffle ou une petite chaleur témoignant que celle-ci respire encore. Si au moment de l’acte, vous avez une trousse de secours avec un tensiomètre, n’hésitez pas également à relever la tension de la victime.

04. Tournez la victime sur le côté en position latérale de sécurité

Si vous constatez que la victime respire encore, il est nécessaire de mettre la victime sur le côté ou appelé également en « position latérale de sécurité ou PLS » avant d’aller chercher de l’aide et d’appeler les secours. Cette manœuvre permet de protéger les voies respiratoires de la personne pour qu’elle puisse continuer à respirer normalement. Si la personne porte des lunettes, n’hésitez pas à les lui enlever.

05. Vérifiez régulièrement la respiration de la victime jusqu’à l’arrivée des secours

Pour garantir la sécurité de la victime, pensez à vérifier d’une minute à l’autre la respiration de celle-ci jusqu’à ce que les secours arrivent. Pour ce faire, la démarche reste la même que celle évoquée plus haut. Il suffit d’approcher votre joue de la bouche de la victime en regardant vers sa poitrine (sentez son souffle, écoutez sa respiration et regardez attentivement le mouvement de sa poitrine).

À présent, vous voilà fin prêt(e) à réagir pour assister une personne en danger, ou inconsciente. Nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous à très vite pour de nouveaux conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*