L’architecture nouvelle, tremplin pour le développement rapide et durable

L’architecture d’hier et d’aujourd’hui

Pour les grandes prouesses architecturales du passé, les maîtres d’ouvrage (généralement des monarques ou des mécènes) expriment leurs besoins (religieux, politiques, culturels…). Les grands bâtisseurs soumettent les différents plans architecturaux en y apportant sa touche personnelle et réalisent le projet. Mais avec l’évolution technologique, bien au-delà des différents plans standards, le client ne se contente plus de subir mais il est de plus en plus exigeant. Il a le besoin de visualiser de façon concrète, réaliste et dans tous les détails le projet architectural (de l’intérieur comme de l’extérieur) avant même qu’il ne soit réalisé. La confiance n’est plus le seul mot d’ordre. Il y a également la possibilité de se projeter dans la réalisation, communiquer de façon plus explicite ses besoins, de discuter de certaines zones d’ombres… Nombreuses sont les entreprises spécialisées en infographie tridimensionnelle qui s’orientent dans cette perspective.

Nouvelle exigence : l’anticipation

De notre époque, la population active est constituée majoritairement de la génération Y qui privilégie la qualité de vie au travail (QVT) comme source de motivation. Toutes les tendances sont orientées dans cette voie et l’architecture n’y échappe pas. Elle doit répondre à cette nouvelle exigence.

Sur le plan architectural, il ne suffit plus de présenter une esquisse et de garder la majeure partie de son génie en tête. Nous sommes en plein dans l’ère de l’informatique. Certes, la vocation ne change pas, c’est l’expression des besoins et les exigences de la part du maître d’ouvrage qui ont évolué. Le client devient de plus en plus partie prenante au projet.

Heureusement, le progrès technologique vient à la rescousse, pour une meilleure compréhension de l’architecte pour le client. Non seulement le client peut avoir une meilleure vision grâce à une visualisation architecturale tridimensionnelle aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur, mais il a également son mot à dire, ne serait-ce que sur les éventuelles améliorations ou concernant le coût.

La perspective 3D, que des avantages

La visualisation 3D offre au client une vision précise et détaillée du projet (mobiliers, matériaux, couleurs pour l’intérieur et les aménagements prévus pour l’extérieur). Tout ce que l’architecte et/ou le client imaginent peut être présenté en 3D. Le concepteur, au lieu de s’expliquer longuement sur son projet, le lui présente avec rendu 3D en appui. Cela constitue un gain de temps (prise de décision rapide) et d’argent (au lieu de faire une simulation avec un mobilier réel par exemple).

Des projets architecturaux audacieux

Ce n’est pas l’imagination qui manque en matière d’architecture. Des projets architecturaux les plus fous, bien qu’ils ne soient pas encore réalisés, sont « concrétisés » par la visualisation 3D et séduisent déjà la clientèle, comme le « La Jeddah Tower », en Arabie Saoudite, « La Pirámide Mérida » au Mexique, « l’Aérotel » en Russie ou « L’Eco Tower » en Égypte.

L’architecture est devenu un objet marketing

Le monde des affaires devient de plus en plus impitoyable. Dans l’objectif de satisfaire leurs besoins, tout est orienté vers les clients, pour répondre à leurs attentes (la chalandise ou zone géographique d’influence, un environnement qui répond à tous leurs besoins…). Il faut de l’audace, de la proactivité, être en avance par rapport au temps et à la concurrence. Pour pouvoir survivre, il ne faut pas fondre dans la masse et être en quête de visibilité. Actuellement, l’architecture fait partie intégrante d’une marque. La marque « Chanel », par exemple fait appel à l’architecte américain Peter Marino pour la réalisation de ses bâtiments à Séoul, Tokyo, Paris et bien d’autres grandes villes dans le monde.

Le progrès en matière de visualisation et perspective 3D est d’une aide précieuse pour l’architecture moderne. Non seulement elle facilite la conception mais c’est également un grand atout marketing pour séduire la clientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*