Les critères à considérer pour choisir une verrière d’intérieur

Dans le cadre des travaux d’aménagement intérieur, vous avez l’embarras du choix, parmi lesquels l’installation d’une verrière d’intérieur. Si l’idée vous tente, retrouvez ci-après les critères à considérer avant de choisir le modèle qui répond le mieux à vos attentes.

Les différents types de verrières existants

Avant de choisir une verrière d’intérieur, la première chose à faire est de tenir compte des différents modèles existants. La verrière simple peut être composée d’une ou de plusieurs cloisons verticales. Son installation peut aussi être réalisée sur n’importe quel type de support qu‘il s’agisse d’un muret en béton, en plâtre ou en brique, un comptoir de cuisine, etc. En ce qui concerne la verrière avec traverses, elle s’adapte aussi à toute sorte de support. Il s’agit d’une verrière simple dont il faut ajouter des traverses horizontales.

Pour ce qui est de la verrière avec soubassements, elle comprend une partie basse fabriquée avec un matériau plein et un vitrage sur les 2/3 de la hauteur de la structure. En optant pour ce type de verrière d’intérieur, l’installation d’une porte battante ou d’un châssis ouvrant est envisageable.

Quant à la verrière complexe, elle convient aux bâtiments qui peuvent présenter certaines contraintes techniques telles qu’un plafond en pente, une hauteur sous plafond élevée, etc. De par la complexité des travaux, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour les réaliser.

Une fois que vous avez sélectionné le modèle qui répond au mieux à vos attentes, faites appel à une entreprise spécialisée dans la fabrication de verrière dans la Nouvelle-Aquitaine. Elle dispose d’une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine. Vous pouvez aussi lui confier la fabrication de portails, de ferronnerie sur mesure, de serrurerie-metallerie et d’escalier.

Le matériau

Un autre critère à prendre en compte avant de choisir une verrière d’intérieur est le matériau. Pour donner un style traditionnel à votre maison, optez pour un modèle en acier. Cependant, celui-ci est assez cher. En ce qui concerne la verrière d’intérieur en alu, elle coûte moins cher que le modèle précédent. Elle n’est pas non plus disponible dans une version standardisée. Son installation est donc à privilégier lors des travaux de construction.

Afin d’apporter une ambiance chaleureuse à votre maison, optez pour une verrière d’intérieur en bois. Vous pouvez la peindre selon vos goûts et le style que vous recherchez. Toutefois, étant moins solide que l’acier, le bois ne convient pas à la création de verrière de grande dimension.

Le style

Le style fait partie des nombreux critères de sélection d’une verrière d’intérieur. D’une part, il y a la verrière atelier d’artiste qui vous permet de créer un espace à la fois convivial et chaleureux dans votre maison. C’est une structure qui améliore également la luminosité chez vous.

D’autre part, retrouvez la verrière style loft. Elle sert à créer des cloisons entre différentes pièces sans pour autant limiter l’entrée de la lumière dans la pièce.

L’emplacement

Avant de choisir une verrière d’intérieur, déterminez son emplacement. Si vous avez décidé de l’installer entre la cuisine et le salon, cela permet de limiter l’entrée des odeurs de cuisson dans le salon. C’est aussi une solution à préconiser si vous souhaitez créer un peu de convivialité lorsque vous avez des invités. Vous n’êtes plus obligé de faire le va-et-vient ou de laisser vos invités seuls lorsque vous préparez le repas.

Par contre, si votre but est de laisser entrer de la lumière dans une pièce sombre, il vaut mieux installer la verrière entre l’entrée et la pièce à bien éclairer. Cela est aussi valable dans la salle de bains.

L’entretien

Un minimum d’entretien s’impose lorsque vous décidez d’installer une verrière d’intérieur. Dans le cas d’un modèle en acier, veillez à le nettoyer régulièrement avec de l’eau chaude et du savon liquide. Pour les taches persistantes, utilisez du jus de citron ou du vinaigre blanc. Une remise à neuf de la peinture est aussi une bonne idée.

Pour ce qui est de l’entretien d’une verrière en bois, cela dépend du type de bois. Pour le bois brut, une protection avec un imperméabilisant et un nettoyage avec du savon noir dilué feront très bien l’affaire. S’il s’agit d’un bois peint, il suffit de vous servir de liquide de vaisselle et de l’eau tiède.

En ce qui concerne l’entretien du vitrage, l’utilisation de vinaigre blanc, de savon noir, de cristaux de soude peut être nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*