Les trois principaux organismes handicap de la région

L’article premier de la Convention des Nations Unies relatif aux droits des personnes handicapées désigne ces dernières comme étant « (…) des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres. » C’est, pour ainsi dire, l’une des raisons pour lesquelles l’on a créé des organismes handicap. En d’autres termes, toutes les personnes ont les mêmes droits « fondamentaux » quels que soient leur origine, leur gente d’appartenance, leur opinion politique et religieuse, leur condition physique, leur quartier d’habitation, etc.

Par ailleurs, pour en connaître davantage sur les trois principaux organismes handicap de la région Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à lire cet article.

L’ESRP

Le sigle ESRP se définit comme suit : Établissement et service de réadaptation professionnelle. C’est l’un des principaux organismes de la Nouvelle-Aquitaine qui œuvrent dans la mise en avant de la valeur humaine des personnes handicapées. En outre, on peut dire que l’ESRP est un centre d’adaptation et de réadaptation professionnelle. En effet, l’établissement propose aux personnes en situation de handicap, âgées de 16 ans et plus, différents types de formation tels que la comptabilité, la gestion ainsi que la maintenance informatique. De plus, un accompagnement individualisé est mobilisé afin de favoriser leur insertion ou leur réinsertion dans le monde professionnel.

Outre les formations sur site et les formations accompagnées, l’organisme propose également des formations préparatoires durant lesquelles chaque bénéficiaire pourra profiter d’une remise à niveau en français, de ses connaissances par rapport à la formation qu’il a choisie de suivre, etc.

L’Agefiph

Selon Wikipédia, « L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (ou Agefiph) est un organisme paritaire français institué par la loi n° 87-527 du 10 juillet 1987 pour favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé. (…) Partenaire de la politique de l’emploi menée par les pouvoirs publics, l’Agefiph est aujourd’hui un acteur central de l’emploi des personnes handicapées. »

L’Agefiph se met non seulement au service de la personne physique (personnes en situation de handicap), mais également de la personne morale (entreprises privées, employeurs). Autrement dit, l’une ou l’autre partie peut bénéficier d’un accompagnement dans les démarches à suivre pour accéder à un emploi et/ou pour bénéficier d’une aide financière.

Selon travail-emploi.gouv, « Le fonds est alimenté par les contributions versées par les entreprises de 20 salariés et plus n’atteignant pas le taux d’emploi légal de 6 % des travailleurs handicapés. »

FIPHFP

Le FIPHFP ou Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique est un organisme public français créé par la loi n° 2005-102 du 11 février 2005. En référence aux informations émises sur le site de l’organisme, ce dernier s’est vu fixer de nouveaux objectifs et mesures dès la création et la mise en application de la loi n° 2019-628 du 06 août 2019 et de nouvelles missions conformément à la loi du 06 août 2018.

Pour ce qui est de l’alimentation proprement dite du fonds de l’organisme, le FIPHFP a adopté le même principe utilisé par l’Agefiph. La seule différence réside, en général, dans le statut des employeurs. Dans le cas ici présent, la contribution financière incombe aux employeurs publics n’atteignant pas le taux d’emploi légal de 6 % des travailleurs.

Nombreux sont les organismes handicap dans la région Nouvelle-Aquitaine. Toutefois, entreprises-nouvelle-aquitaine.com a mis en avant ces trois organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*