Remplacement de pare-brise avec franchise offerte : comment en bénéficier ?

La franchise est un reste à payer sur les frais de réparation automobile à la charge de l’assuré. À noter qu’un contrat d’assurance s’accompagne souvent d’une franchise à payer, même un contrat tous risques. Le montant de cette franchise varie en fonction de la nature de l’intervention et du type de contrat. Cette somme peut être forfaitaire, un pourcentage ou les deux, mais le montant pour un remplacement de pare-brise est plus élevé que pour une réparation d’impact. De ce fait, en cas de sinistre, il est tout à fait possible que l’assurance ne rembourse pas la totalité des dégâts subis. Comme la franchise est prévue par le contrat d’assurance et qu’il en existe plusieurs sortes, le contrat doit préciser, pour chaque situation, le type de franchise qui s’applique. Cependant, afin d’échapper à la franchise bris de glace, il est important de choisir l’assurance la mieux adaptée à ses besoins.

La franchise absolue et la franchise relative

La franchise absolue ou fixe, indique un montant systématiquement déduit de l’indemnisation de l’assuré en cas de sinistre quel que soit le montant des réparations du pare-brise. En effet, cette franchise ne varie pas selon le sinistre, si le montant du préjudice est inférieur au prix de la franchise absolue, l’assuré ne sera pas indemnisé. Inversement, si le prix de l’indemnisation est supérieur à celui de la franchise, l’assuré recevra la différence entre le montant des réparations et de la franchise. À noter que ce type de franchise est le plus courant en matière de contrat d’assurance auto qui a l’avantage d’éviter à l’assuré toute mauvaise surprise, le jour où survient un sinistre important.

Appelée également franchise simple, la franchise relative indique un montant minimum qui détermine l’intervention de l’assureur en fonction du sinistre. Autrement dit, l’assuré ne sera pas indemnisé si le montant du sinistre est inférieur à celui de la franchise. En revanche, l’assuré sera entièrement indemnisé si le montant du sinistre est supérieur à celui de la franchise. Ainsi, si votre contrat d’assurance dispose d’une franchise relative, votre compagnie d’assurance prendra en charge l’intégralité du sinistre si celui-ci dépasse le seuil.

La garantie bris de glace

Le bris de glace correspond à la fissure des parties vitrées d’un véhicule ou de leur détérioration totale. De ce fait, une garantie bris de glace couvre la réparation ou le remplacement des parties vitrées d’une voiture telles que : le pare-brise, les vitres latérales et la lunette arrière. Cette garantie prendra donc en charge les frais de réparation ou de remplacement lorsque le pare-brise de votre voiture est fissuré ou lorsque votre vitre est brisée. À noter que, selon la compagnie d’assurance, les parties vitrées concernées peuvent varier car les rétroviseurs, les feux arrières et les toits transparents fixes sont rarement pris en charge par la garantie bris de glace. Quoi qu’il en soit cette garantie permettra à l’assuré d’être couvert et d’avoir une indemnisation en cas de sinistre sur les parties vitrées de son véhicule. Sachez que tout comme la garantie « vol et incendie », la garantie bris de glace n’est pas systématiquement incluse dans les contrats d’assurance auto. Il s’agit en effet d’une option facultative, ajoutée à la demande de l’assuré pour les contrats « au tiers » ou « intermédiaires ». Sachez que pour que la garantie bris de glace puisse entrer en jeu, l’assuré dispose de 5 jours ouvrés pour déclarer un dégât sur une partie vitrée de son véhicule (Article L. 113-2-4 du Code des assurances). De plus, le sinistre doit être exclusif, c’est-à-dire qu’un vitre cassée suite au vol de l’autoradio de la voiture n’est pas compris dans la garantie bris de glace. En effet, si le sinistre sera reclassé en « vol » , seule une garantie « vol et incendie » pourra le couvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*