9 plats que vous pouvez commander dans un restaurant coréen

Ah la cuisine coréenne ! La cuisine asiatique a toujours été réputée pour son goût délicieux et unique, c’est surtout son originalité culinaire qui la distingue des autres plats européens ou américains.  La cuisine coréenne, en elle-même, vise à préparer de bons plats goûteux en respectant un équilibre nutritionnel. Ce goût mélangé de sucré, salé, amer, acide et légèrement pimenté avec une combinaison d’arômes dont eux seuls ont le secret, on en raffole. Voici donc un top 9 des plats coréens à ne surtout pas rater lorsqu’on rentre dans un restaurant coréen.

Le Kimchi

Le Kimchi est un plat tout simplement basé sur des choux fermentés, marinés spécialement avec de l’ail et du piment rouge. Un plat froid mais délicieux, son goût pimenté vous reste légèrement dans la bouche, mais une fois qu’on en mange, impossible de s’arrêter. Avec ces composants simples et naturels, le Kimchi est un plat très sain que les coréens prennent matin, midi et soir.

Le Japchae

Le Japchae, lui, est un plat à base de nouilles à fécule de patate douce et de légumes sautés, de bœuf sauté et de champignons noirs. Ces nouilles sont douces et légèrement élastiques, après la cuisson, elles sont directement sautées avec les légumes cuits, préalablement macérés avec de la sauce soja et du sucre. Un vrai délice pour vos papilles !

Le barbecue coréen

C’est un dispositif de mini barbecue fraîchement servi à table, certains restaurants disposent d’un mini grill sur leur table avec des morceaux de viande de porc, de bœuf, de poulet et de fruits de mer à côté pour que les clients puissent les préparer eux-mêmes et les déguster sur la même place. Sans oublier un petit compartiment de légumes sur le rebord pour un côté sain et équilibré du plat. Excellent choix après une pool party !

Les Mandu

Les Mandu sont des raviolis coréens ; les composants du Mandu peuvent être variés, mais de base, ils essentiellement concoctés avec de la viande ou/et des légumes. Ils peuvent être aussi préparés de différentes manières : à la vapeur, bouillis dans de la soupe ou sautés. Le goût n’en reste pas moins divin.

Les Kimbap

Les Kimbap sont faits à base de plusieurs mini ingrédients comme le riz, les carottes, les légumes verts, les œufs ou autres  ; le tout est enroulé dans une feuille d’algue. C’est un plat qui se mange typiquement froid avec des baguettes.

Le Bulgoji

Le Bulgoji est préparé avec de la viande de bœuf marinée avec de la sauce soja, de la sauce d’huître, de l’ail et des graines de sésames toujours en feuille ainsi qu’un bon assortiment de légumes crus. On cuit le Bulgoji dans un wok ou sur un barbecue coréen, un plat à ne pas rater quand on préfère manger de la bonne viande. Sans parler du fait qu’il est disponible dans les meilleurs restaurants coréens.

Le Samgyetang

Le Samgyetang est un plat uniquement à base de poulet. Ce dernier est farci avec du riz gluant, de l’ail, des châtaignes, du jujube et des racines de gingembre que l’on fait cuire dans un bouillon pour faire ressortir un goût paradisiaque sur vos papilles gustatives. De plus, pour autant que ce soit un bouillon, le Samgyetang est un plat réputé pour ses vertus contre les effets de la forte chaleur.

 Les Dakgangjeong

Les Dakgangjeong sont eux aussi un plat de poulets panés frits roulés dans de la sauce aigre-douce ; certains aiment le manger avec du piment aigre-doux ou du piment plutôt fort, tout dépend des goûts de chacun. Les Américains le surnomment KFC coréen !

Les Gyeongdan

Les Gyeongdan sont l’une des pâtisseries les plus douces et les plus sucrées en Corée. Ils sont fabriqués avec de la farine de riz glutineux enroulée dans des pépites de coco, de noisettes, de cookies écrasés et de cacahuètes écrasées… Ce sont des gâteaux destinés pour de grands évènements, mais rien n’empêche d’aller en manger au dessert de temps à autres rien que pour le plaisir d’avoir ce goût sucré tellement bon dans la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*