Nos conseils pour éliminer le salpêtre

Des traces blanches apparaissent-elles sur les murs de votre maison ? Il ne faut pas les ignorer, car elles sont probablement du salpêtre. Non seulement, ces tâches sont inesthétiques, mais elles peuvent aussi nuire à votre santé. Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques conseils pour traiter l’efflorescence saline avant qu’elle ne cause de graves dommages.

D’abord, qu’est-ce que le salpêtre et pourquoi faut-il le traiter ?

Il s’agit d’un dépôt de sel minéral. En effet, les matériaux de construction de votre maison peuvent contenir du nitrate de potassium. Lorsque cet élément chimique entre en contact avec l’humidité et l’oxygène, cela entraîne la formation de taches blanches (salpêtre).

Il existe de nombreuses raisons qui sont à l’origine de l’humidité, comme :

  • La défaillance ou l’absence de couches isolantes dans les fondations ;
  • L’infiltration et les fuites d’eau, etc.

Pour savoir précisément d’où vient l’humidité, il est recommandé de vous adresser à un professionnel du bâtiment qui va procéder à un test d’infiltration d’eau.

Outre le problème esthétique, l’efflorescence saline constitue une menace pour la santé des occupants d’une maison puisqu’elle favorise le développement des champignons, des moisissures, des acariens, etc. Vous risquez donc de présenter des allergies et des problèmes respiratoires.

Les surfaces des parements, quant à elles, peuvent subir des dégâts comme l’effritement ou l’écaillage du plâtre et/ou de la peinture.

Le traitement des efflorescences de salpêtre

Dès que vous remarquez la présence de salpêtre dans votre maison, il faut agir rapidement. D’ailleurs, le nettoyage des efflorescences salines est une tâche aisée. Par contre, il faut que vous fassiez un petit investissement et que vous vous protégiez correctement.

La première chose à faire est de rassembler tous les équipements nécessaires au nettoyage, à savoir une brosse à poils durs, un grattoir, des lunettes de protection, des gants, de l’acide chlorhydrique, de l’eau et un seau. Vous allez aussi devoir couvrir le sol d’une feuille de plastique.

L’étape suivante consiste à nettoyer la surface du mur. Il suffit de brosser les parties présentant des tâches blanches avec de l’eau chaude. Utilisez du savon ou un détergent pour faciliter cette opération et pour enlever la croûte qui apparaît sur la zone concernée.

Procédez maintenant au second nettoyage, en utilisant cette fois-ci de l’acide chlorhydrique dilué à raison d’une part d’acide pour dix parts d’eau (1:10). Après avoir appliqué le mélange sur la surface affectée via la brosse, laissez reposer pendant environ 7 minutes. De cette manière, l’acide pourra éliminer le salpêtre.

Pour finir, rincez la surface à traiter à l’eau chaude, jusqu’à ce que toutes les traces de salpêtre disparaissent.

Nos conseils pour éviter que le salpêtre réapparaisse

Il n’est pas rare que les taches blanches réapparaissent après quelques mois. Cela signifie que l’humidité persiste dans vos fondations ou dans vos murs. Alors, faites attention, car c’est l’intégrité même de votre structure qui est menacée.

Il est préférable de vous fier à un professionnel qui est le plus à même de déceler et de réparer les fissures dans vos fondations et vos murs. Il pourra également imperméabiliser votre maison, en installant, par exemple, une membrane d’étanchéité à l’extérieur des fondations.

Par ailleurs, le spécialiste peut vous recommander de faire un drainage ou d’installer un système de ventilation pour empêcher la formation de salpêtre sur vos murs. Parfois, il est même indispensable de mettre en place un système de ventilation mécanisé ou naturel. L’installation doit permettre de réduire au minimum l’humidité et d’apporter un air sain à l’intérieur de votre maison.

Enfin, après le traitement des efflorescences salines, vous pourriez être amené à redécorer vos murs. Pour ce faire, vous pouvez y appliquer simplement de la résine. Si vous devez utiliser du plâtre, évitez d’utiliser des produits à base de gypse, car ce matériau contient du sel qui peut causer de nouveaux dommages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*