Quel est le rôle d’un exploitant forestier ?

L’exploitation forestière concerne la production d’arbres ainsi que leur acheminement vers un point précis.Dans ce processus, quel est le rôle de l’exploitant forestier ? Découvrez ici toutes les missions de ce professionnel.

Exploitant forestier: de qui s’agit-il ?

L’exploitant forestier est un professionnel qui gère l’abattage des arbres et leur conduction à un point de transformation donné. Il a à sa disposition une équipe qui se charge de la plupart des travaux. Il peut trouver lui-même ses acheteurs ou faire appel à des professionnels comme COCHARD JACK à Tudeils.

Il peut uniquement s’adonner aux travaux de reboisement tout comme il peut s’adonner à d’autres types de travaux. L’exploitant forestier peut travailler pour son propre compte ou pour des auto entrepreneurs par exemple. Son activité peut aussi se réaliser pour le compte de l’Office National des Forêts.

Les principaux rôles de l’exploitant forestier

Dans l’exercice de son commerce, l’exploitant forestier a des rôles qu’il doit absolument tenir.

Remplir ses principales missions

En sa qualité de commerçant, le forestier à un bon nombre de missions à remplir pour le compte de ses acheteurs. Pour cela, il doit:

  • Rechercher le bois;
  • exploiter le bois;
  • Acheter du bois coupé ou encore des produits façonnés.

Il doit après tout ceci chercher à vendre le bois à des industries spécialisées. S’il dispose d’une PMI créée par ses soins, la transformation du bois peut se faire par lui-même.

Offrir ses services aux clients

L’exploitant forestier doit être en mesure de fournir de multiples services à ses clients. Par exemple, il se charge de l’achat du bois sur pied, mais aussi de sa récolte. Les activités comme le bûcheronnage, la vidange, la commercialisation ou encore les travaux sur aire dépôt doivent se faire par lui.

Superviser son équipe

Le rôle de l’exploitant forestier est aussi de superviser les divers travaux réalisés par son équipe. Il dispose en effet de techniciens qui se charge d’une grande partie du travail. Alors, il se doit d’établir des constats liés aux infractions en forêt et de se charger de la conservation du domaine.

Il est aussi le superviseur de la plupart des travaux sur le site. Et pour la bonne marche de sa profession, il est en étroite collaboration avec d’autres exploitants forestiers, avec les maires et l’administration sans oublier le grand public.

Se charger des animations pédagogiques

L’exploitant forestier est aussi un technicien par excellence. Alors, il organise des animations pédagogiques destinées au grand public. La plupart du temps, ces animations portent sur l’importance de protéger et de préserver l’environnement.

Pendant ces séances, le public peut en savoir plus sur l’art topiaire par exemple. Selon son calendrier, ces animations peuvent avoir lieu régulièrement. Notez que dans ces cas, non seulement les travaux de surveillance du site lui incombent, mais aussi, il doit se charger des travaux sylvicoles.

Tenir son rôle de manager

À travers ce rôle, l’exploitant forestier doit savoir utiliser les nouvelles technologies plus précisément internet. Il sera reconnu comme cyber forestier, mais cela lui permet d’avoir de nouvelles méthodes de travail. Cette proximité avec les outils informatiques et l’internet lui permettront de trouver des débouchés dans le cadre de l’avancement de son travail.

C’est également le meilleur atout dont il dispose pour un développement durable et pour une protection efficace de l’environnement.

Compétences d’un exploitant forestier

Pour exercer ce métier, certaines compétences sont nécessaires. Par exemple, il doit être capable de s’orienter convenablement sur une carte. Il doit aussi être capable d’anticiper les réactions d’un arbre sur un certain type de sol. La plupart de ces outils de travail doivent être maniés convenablement. Par ailleurs, l’exploitant forestier doit être une personne habile et très endurante pour supporter d’être sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*