5 conseils pour un agrandissement de garage hors-sol réussi

En plus de servir d’abri pour votre voiture, un garage est une pièce à multiples fonctions, notamment s’il est hors-sol. Pour certains, il sert d’atelier de réparation ou de bricolage, de buanderie ou de dressing. Pour d’autres, il est considéré comme un espace de rangement d’outils, de stockage de denrées ou même de cellier. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’avoir un garage spacieux. Si le vôtre garage est trop étroit, procédez à des travaux d’agrandissement. Découvrez dans cet article nos conseils pour réussir un agrandissement de garage.

Respectez les formalités administratives

Tout comme les travaux d’agrandissement de maison, ceux du garage peuvent être soumis à certaines formalités administratives assez complexes selon la nature et l’importance des travaux.

En général, les travaux d’agrandissement d’un garage accolé à la maison sont soumis à une déclaration préalable pour une surface inférieure à 20 m² pour les zones urbaines et à 40 m² pour les communes ayant un Plan Local d’Urbanisme. Lorsque les travaux excèdent cette surface, un permis de construction est exigé. Alors que les travaux d’agrandissement d’un garage isolé nécessitent un permis de construire, peu importe la surfa ce à ajouter.

Toutefois, pour procéder en toute légalité, renseignez-vous sur les règles d’urbanisme régissant votre commune auprès du service d’urbanisme de votre mairie.

Prenez en compte l’environnement de votre futur garage

Il est important que l’agrandissement de votre garage ne porte pas atteinte aux éléments environnants. Cela dit, pour vos voisins, il ne doit pas causer des problèmes de vue ni des soucis d’ensoleillement de leurs maisons. Il ne doit pas non plus obstruer les servitudes de passage ni la voie publique.

Concevez correctement votre futur garage

Un projet d’agrandissement de garage requiert en amont une conception détaillée comprenant le plan, l’apparence finale et les différents matériaux de construction à utiliser.

S’agissant du plan de votre garage qui contribue à évaluer le coût des travaux, il permet de faire des études de faisabilité, de définir les nouvelles dimensions. Il peut être conçu de façon classique ou suivant la technologie comme le plan 3D. Dans ce dernier cas, le coût du plan va être plus élevé.

Concernant l’apparence finale de votre futur garage, elle doit correspondre à l’ensemble de votre propriété et à l’architecture de votre maison.

Quant aux matériaux de construction, le type de mur et le type de toiture doivent être de même nature que ceux de votre garage initial. Le type de revêtement de sol et le type de matériau pour la porte et pour les éventuelles fenêtres, quant à eux, peuvent être changés.

Optez pour un type d’agrandissement approprié à votre propriété

Il existe plusieurs méthodes pour agrandir un garage, mais les plus courants sont au nombre de 3 :

Le premier consiste à repousser les murs. Pour ce faire, d’abord procédez à une démolition partielle ou totale des anciens murs, leur nombre peut varier selon la superficie recherchée. Puis, reprenez le processus de construction pour l’élévation des nouveaux murs.

Le second tend à faire une extension de garage vers l’extérieur et à laisser intact votre ancien garage. Autrement dit, vous allez créer un espace de stationnement à l’extérieur de votre garage, mais cela, à condition que vous disposiez d’un espace suffisant. Pour son aménagement, installez 4 ou 6 piliers destinés à supporter une voûte. Cette dernière va ensuite recevoir un matériau (toile, auvent, etc.) couvrant votre nouveau garage.

Le dernier est la création d’une mezzanine séparant en 2 niveaux la surface intérieure de votre garage. Ainsi, vous disposez d’un espace en hauteur pour le stockage ou autre utilisation, et d’un espace pour le stationnement de vos véhicules.

Demandez un devis auprès de quelques professionnels

Il est de mise que les travaux d’agrandissement d’une quelconque construction passent toujours entre les mains d’un professionnel de la construction et de la rénovation comme 2BO-Immo à Villeneuve-sur-Lot. Pour trouver le vôtre, faites des recherches sur Internet en sélectionnant ceux qui sont près de chez vous et demander leur des devis. Choisissez celui qui présente une offre prometteuse (prix intéressant et meilleures conditions de réalisation des travaux).

Sachez que le coût de l’agrandissement de garage varie selon le type de garage. S’il s’agit d’un garage en brique, le coût oscille entre 100 et 150 euros le m². Pour un garage en ossature en bois, le coût moyen est entre 125 à 375 euros par m² . Il s’élève entre 250 à 500 euros par m² pour un garage en parpaings.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*